Idris Elba dans GQ : « J’ai eu un fils et j’ai découvert que ce n’était pas le mien ».

idris-elba-gq_1

Deux couvertures de GQ en moins de 12 mois ? On peut le dire : Idris Elba a la côte. Celui qui interprète Nelson Mandela dans le film Long Walk To Freedom, incarne le chic à l’anglaise en couverture du GQ US du mois d’Octobre. Devant tant de classe et de virilité, comme Jean-Marc Généreux, on a envie de crier : « et ça, J’ACHÈTE ! »

idris-elba-gq-magazine-october-2013-fall-style-02_zps55426d10

Mais si aujourd’hui tout semble sourire au célèbre Russell « Stringer » Bell de la série The Wire, la route vers la succès n’a pas été simple pour cet anglais qui a débarqué aux Etats-Unis au début des années 2000. Pour GQ, il revient sur les difficultés qu’il a rencontré au début de sa carrière, son divorce et fils qu’il a eu avant de découvrir qu’il n’était pas le père. idris-elba-gq-magazine-october-2013-fall-style-03_zpsa7801da0

Son ex-femme, une londonienne qu’il a épousé à 26 ans

“J’aimais l’idée d’être marié.  J’étais impliqué dans ma relation, j’essayais de construire ma vie. Et ma femme me soutenait.”

Sur son divorce, alors même que son ex-femme était enceinte

“Je devais faire des aller-retours entre New-York et Londres. Et je devais faire de l’argent assez rapidement. Une fois aux États-Unis, ma femme ne s’est pas faite à la culture, à la vie américaine aussi vite que moi. J’étais souvent dehors. On a eu des moments difficiles. Et avant que je ne réalise quoi que soit, on se séparait. » 

Les difficultés en tant qu’acteur

“L’appartement dans lequel nous vivions se trouvait à Jersey City. Quand j’ai dû partir (après la séparation), j’ai squatté des canapés par-ci par-là. Javais également un endroit où je me garais et restais là pour la nuit. Je me disais ‘Merde, où est-ce que j’ai merdé ?’ J’avais un futur prometteur en Angleterre. Je me demandais ce que je foutais là ‘Ton visa va bientôt expirer, tu vas avoir un bébé, mais qu’est-ce que tu fous là ?’ Voilà ce qui passait dans ma tête… Quand j’ai auditionné pour The Wire, je répétais dans mon van… » 

Sur le fait de vendre de la drogue

… »J’avais de mauvaises fréquentations. Je mixais et je vendais également de l’herbe. Je faisais ce que j’avais à faire. Je sais que ça peut sembler ridicule mais c’est la vérité. Je vendais de la drogue au Carolines (club à NYC sur Broadway), un club fréquenté par tous les gars connus du moment : D. L. Hughley, Dave Chappelle. “Tous ces célèbres comédiens noirs me connaissaient comme vigile.”

Sur le fils qu’il pensait être le sien avant de découvrir que la mère lui avait menti

Il sortait avec Desiree Newburry, depuis plusieurs années. Le couple vit en Floride et est amoureux lorsque la jeune femme tombe enceinte. Elle accouche d’un petit garçon et bien que ça n’ait pas duré, ces moments font partie des plus heureux de sa vie.

 “Le fait d’avoir un fils, pour un homme, c’est juste incroyable. » Il en a parlé à ses amis, aux journalistes. Après plusieurs remarques, le doute s’est installé. « Ce n’était pas flagrant – enfin si visiblement ça l’était puisque le bébé ne me ressemblait pas. Mais j’étais loin de me douter de ce qui se passait réellement.”

Idris Elba décida alors de faire un test de paternité qui lui révéla que cet enfant n’était pas le sien. “Recevoir ce cadeau et se le voir retirer si brutalement, ce fut comme me prendre un coup de poing en pleine face : POW.”

“C’est juste tragique et ça m’est arrivé. Mais on me fera pas le coup une deuxième fois. Ça m’est arrivé et je suis passé à autre chose.”

idris-elba-gq-magazine-october-2013-fall-style-06_zps1e44b901

L’acteur de Pacific Rim porte à merveille le costume 3 pièces.

idris-elba-gq-magazine-october-2013-fall-style-07_zps430821ce

Le film Long Walk To Freedom où il incarne le leader sud-africain sortira en France le 18 Décembre.

3 réflexions au sujet de « Idris Elba dans GQ : « J’ai eu un fils et j’ai découvert que ce n’était pas le mien ». »

  1. ahaha j’adore et je valide « Devant tant de classe et de virilité, comme Jean-Marc Généreux, on a envie de crier : « et ça, J’ACHÈTE ! » » loool

  2. Ping : [CINEMA] : Avant-première à Paris du film "MANDELA : Un Long Chemin vers la Liberté". | LadyMPeee.com

  3. Ping : Blanchiment de la peau : la chanteuse Dencia lance sa gamme de produits éclaircissants. | LadyMPeee.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s