L’abjecte Une de 20 Minutes pour la sortie du film « 12 Years a Slave ».

Couverture-une-20-minutes-22-janvier-2014-12-years-a-slave« 12 Years a Slave« , un film coup de fouet. Ai-je bien lu ???

Le journal gratuit 20 Minutes ose une couverture violente, irrespectueuse et choquante pour la sortie du film évènement de Steve Mc Queen. Le jeu de mots a peut-être semblé « bon », au journaliste auteur de cette titraille. Mais ce n’est ni fin, ni drôle, ni bien placé, ni…rien du tout ! C’est juste mauvais. Lorsque l’on connait, l’utilisation du fouet et la violence des châtiments corporels qu’ils permettaient d’infliger aux esclaves, comment peut-on sciemment faire un jeu de mots pareils ?

Fouet-esclave-12-years-a-slave-code-noir

L’équipe de rédaction de 20 Minutes n’a peut-être pas cette connaissance en matière d’esclavage (ndlr : ne supposant pas de leur niveau de culture sur le sujet) mais lorsque l’on a vu ce film et les scènes d’une violence extrême, à la limite du supportable montrant une Lupita Nyong’o fouettée jusqu’à la chair et souhaitant mourir pour ne plus avoir à subir de telles souffrances, je réitère ma question : Comment peut-on en toute connaissance de cause oser un titre comme celui là ? Je ne vois que l’ignorance, la bêtise ou le manque de respect total pour l’Esclavage et l’Histoire des Noirs.

Il faut rappeler que dans le Code Noir, il est écrit que « les maîtres avaient le droit de les fouetter et de les enchaîner si ils jugeaient bon de le faire ». Le fouet est une torture qui entaille la peau d’où l’expression « tailler un nègre ». Il est légal d’aviver le supplice en versant du jus de citron, de l’eau salée, du poivre, du vinaigre ou du piment sur les plaies vives (sous prétexte d’éviter l’infection).

On ne peut prendre de tels faits à la légère.

Par ailleurs, dans le contexte actuel où l’on parle des limites à ne pas dépasser en humour, du respect des souffrances vécues par les différentes communautés, d’un « deux poids deux mesures » qui scandalisent au moins la moitié des français, était-ce judicieux de s’aventurer sur ce terrain là ?

On peut légitimement se demander si à l’occasion de la sortie d’un film sur la Shoah, une expression contenant le mot « Gaz » pour illustrer le film aurait-elle été acceptable ? Certainement pas.

Il n’est pas possible de laisser passer cela et il est important d’exprimer son indignation et d’écrire à 20minutes pour que des Unes comme celles-là ne se reproduisent plus : courrier@20minutes.fr.

Qu’en pensez-vous ?

PS : Qu’on ne me dise pas que je suis trop sensible, que je vois le mal partout, que c’était juste un jeu de mots pour exprimer la puissance du film… La langue française est assez riche pour exprimer la même idée sans offenser une partie de la population !

Une pétition a été rédigée, vous pouvez la signer ICI.

Vous pouvez également rejoindre la page Facebook demandant à 20 Minutes de présenter des excuses ICI.

370 réflexions au sujet de « L’abjecte Une de 20 Minutes pour la sortie du film « 12 Years a Slave ». »

  1. RIDICULE la presse tombe vraiment au plus bas…. d’accord à 100% avec toi.. Ah là d’un coup quand quelques uns sortent des allusions aux juifs ça plait plus à personne tout le monde est révolté ha! Mais ce titre de journal est encore plus révoltant, et si vous voulez vous indignez indignez vous non pas pour des faits passés il y a des années comme la Shoah mais plutôt sur ce qui se passe aujourd’hui! Parce que y’en a pas mal de génocides, comme celui que perpètre Israel en Palestine je dis ca je dis rien.

  2. Je suis noire, fière de l’être, je vis en Guadeloupe et je tiens à dire que je ne vois rien d’insultant dans cette phrase, ni pour ma communauté, ni pour la mémoire de mes ancêtres. Si ce film que je n’ai pas vu permet de donner un coup de fouet dans l’esprit de certains incultes et ignorants, pourquoi pas. C’est dans ce sens que je prend ce titre, pas autrement.

    • alors ta rien compris!!!on fait tout un foin parceque dieudo a oser parler de la shoa et là tu es prete a fermer les yeux….si on veux etre respecter a nous meme déjà de respecter notre histoire!!!elle a autant de valeur sinon plus que la shoa!!!

      • Alors c’est toi qui n’a rien compris justement.
        Le but avoué est ici, comme pour DIeudo, de rire de tout, et surtout de ce qui est grave.
        En l’occurrence, comme beaucoup d’autres, je ne vois rien d’insultant dans ce titre. C’est assez « choc », d’accord, il y a un certain humour noir, mais ce n’st pas raciste.
        Ils auraient titré des horreurs en caricaturant les noirs ou en les qualifiant de « nègres » ou autres, là oui, mais faut justement arrêter la parano.

        Tu dis que Dieudo s’en prend plein la gueule mais tu veux en foutre plein la gueule à d’autres qui font la même chose.
        La liberté d’expression, c’est pas quand ça vous arrange, les mecs.
        Et il est très bon ce film d’abord.

      • Euh Dieudonné a quand même invité Faurisson sur scène (Faurisson = personnes la moins fréquentable de France, il est négationniste) mais à part ça j’aime l’humour de Dieudo juste que parfois il va un peu loin.

      • @Lynch
        >> La liberté d’expression, c’est pas quand ça vous arrange, les mecs.

        La question n’est pas là, la question se situe surtout dans le fait que c’est quand ça arrange les autres, nottament quand ils ne sont ni blanc ni noir ni arabes, ni asiatiques.
        Autrement dit c’est quand ça arrange la licra qui prétend défendre tous les racismes, mais qui rue dans les brancards uniquement quand c’est du racisme supposé envers les juifs.
        C’est contre ça que les gens se plaignent, le décalage total, l’hypocrisie totale.
        Soit on rien de tout soit on ne rie de rien.
        Ce que disent les gens, c’est qu’il va falloir choisir, car la situation est intenable telle qu’elle est.

      • Lynch mais t’es con, le film n’est pas drôle, donc y’a rien de drole dans ce titre et n’a rien a faire en première page..

    • Si tu etais fiere d être noire tu aurais un autre avis. De plus tu ne vis pas en France metropolitaine donc tu ne sais pas reellement quelle est l ambiance ici une ambiance de merde! Et en plus tu dois certainement regarder le jt de tf1 ou de france2 comme le font la plupart des gens la bas je devine un degre avancé de lobotomisation , bref tu es noire c est un fait mais fiere de l être ca m etonnerait ! D ailleurs le fait que le clames c est suspect, car ce n est pas le sujet…
      Retenez bien cette Une car quand dans quelque temps il y en aura une bien pire.
      Une photo ou une femme noire sert de chaise a une femme blanche ah non ca c est déjà fait,
      Mieux ! Traiter une ministre de guenon ah ben ca aussi c’est déjà fait! quand va t on se reveiller ? Il y a un moment il faut dire stop Et ne rien laisser passer. C est a ce prix que l on obtiendra du respect (oui je sais c est triste comme constat mais c’est la réalité)…
      Ah si nous etions organises ! Bref quand je lis certains commentaires je vois bien qu on est dans la merde jusqu au cou…

      • faut arreter je vis en France mais deux parents sont guadeloupéens on a jamais eu quelconque insulte de ce fait ou quoi que se soit de la sorte, le titre n’est pas choquant! faut savoir prendre du recul un peu

      • Christine…
        Il faudrait peut être arrêter de voir uniquement le bout de son nez et de se prétendre à défendre tel ou telle communauté. C’est ridule cette pleurnicherie.

        Tu dois te dire « ah c’est surement un petit raciste blanc pour dire ça ». et bien non je suis plus noir que noir et antillais. La merde jusqu’au cou je la vois quand je te lis. Tu parles de « lobotomisation » des esprits mais toi tu n’en es pas loin avec tes histoires de ‘reveil’ et de ‘rebellion’ dans le but de défendre la cause noir ?

        Tssss.

        Tu devrais plutôt changer ton fusil d’épaule et fustiger ce système qui nous gouverne et qui nous dupe que l’on soit blanc, noir ou jaune..

      • Christine, que vous soyez en désaccord avec la réception de cette personne c’est une chose mais votre réponse est tout simplement irrespectueuse. Cette personne a le droit d’avoir sa propre opinion, une liberté que vous semblez lui dénigrer à coup de bien pensance à 2 balles. Qu’est ce qui vous dit que cette personne ignore complètement « l’ambiance en métropole » ? Et puis, elle est française comme vous que je sache, son avis compte aussi; il est même indispensable car il apporte un autre regard. L’esclavage est, comme vous le savez, ancré dans l’identité antillaise, je ne pense pas qu’ils soient enclin à faire preuve de complaisance face à quelquoncque outrage à la mémoire de leurs ancêtres.
        Vous dites: « je devine un degre avancé de lobotomisation », merci pour elle ! Vous devinez quoi d’autre ? Son groupe sanguin ? Comment vous permettez-vous de la juger ainsi ?
        Vous ajoutez: « bref tu es noire c est un fait mais fiere de l être ca m etonnerait ! D ailleurs le fait que le clames c est suspect… », c’est complètement déplacé et irrespectueux. Être fier de ses origines, ça veut pas dire jouer aux réactionnaires. Encore une fois vous vous permettez d’émettre un jugement sur sa personne sans aucun fondement.
        Et puis le « Ah si nous etions organises ! Bref quand je lis certains commentaires je vois bien qu on est dans la merde jusqu au cou… », vous pouvez vous le garder. C’est sûr qu’en s’attaquant aux autres pour leurs divergences d’opinion comme vous le faites, vous aidez à l’unité.
        J’admets volontier qu’il semble y avoir un malaise en France. Non seulement on parle pas de nous et de nos histoires mais on ne nous voit même pas. Et surtout, on est pas, peu ou mal représenté. C’est comme s’il y avait un cordon de sécurité autour la question noire. Parler des noirs ça semble faire peur ou bien faire tâche. C’est comme ça que vous avez pas mal de français (non noirs) qui utilisent en permanence le mot « black » comme si c’était plus doux, plus cool, moins dangereux. Peut être qu’on devrait éviter de réagir avec excès au moindre mot prononcé, parce que plus on s’affole pour rien, moins ils auront envie de parler de quoi que ce soit relatif à notre histoire et moins on sera visible. 20 Minutes a fait sa une sur un film qui parle de l’Esclavage…ça arrive pas tous les jours.
        (D’ailleurs, si ce film n’avait pas dors et déjà remporté un Golden Globe, les médias n’auraient sûrement pas parlé de sa sortie en France, en tout cas pas autant)

    • De mon côté, je vis en martinique, ce titre ne m’aurait pas interpellé, il y a encore 3 mois. Si ce titre gêne c’est surtout par rapport à la polémique envers Dieudonné. Pour exemple, je n’ai pas souvenir d’un tel foin pour le film case départ. Or il s’agissait d’un film qui rigolait de l’exclavage. Si ce titre peut justement amener les français à aller voir le film, je suis preneur. Si le film est si bien qu’on le dit, il permettra de changer les mentalités. Amener les gens à voir le film est déjà un plus. Parce qu’on peut dire ce qu’on veut mais les racistes n’iront pas voir le film à moins de s’attendre à voir quelque chose qui les confortera dans leurs idées. Qu’on leur fasse croire quelque chose qui n’a rien à voire avec le film si c’est pour qu’ils y aillent, je suis preneur.
      Néanmoins, il est vrai que ce titre peut porter à préjudice même si l’esclavage des noirs ne se résume pas au fouet. Le plus grand préjudice a été de réussir à faire ancrer et pour des décennies que les blancs sont meilleurs que les noirs. Et réagir sur ce terrain, c’est ce rabaisser à montrer que nous ne valons pas mieux qu’eux. Je veux dire par là, qu’utiliser ce titre pour démontrer qu’il y a 2 poids, 2 mesures et que le noire est le vrai souffre douleur de la nation, je veux bien. Mais dire que nous sommes atteins dans notre chaire pour un tel jeu de mot?

      • Peut être ai je été trop dure: je l’avoue… Mais au moins j au suscite des reactions.
        Quand je suis arrivee en France pour faire mes études il y a 15 ans je n ai pas trop souffert du racisme car je suis claire de peau ( ma mere et ma soeur qui sont plus foncees ont elles pas mal souffert du racisme)
        Puis je suis rentree dans la vie active et j ai constate que le racisme anti- musulman etait terrible.
        Puis j ai eu ma 1 ere fille et là ! J ai dechante … (Elle est plus foncee que moi) Desolee j ai horreur de faire une fixation sur les couleurs de peau mais cela a ici son importance.
        J ai remarque un grand changement sous l « ere » Sarkozy : les langues commencaient a se delier. J etais prof en zone sensible a cette epoque là donc je peux vous dire que j en ai entendu de la part des collegues …
        J ai essaye de faire changer les choses a mon echelle de par des projets en milieu associatif…
        J ai tenu deux ans.
        Tout le monde se tirait dans les pattes, rivalite entre antillais et africains , bref l horreur…
        Finalement j ai pris la fuite !
        Pas pour moi car finalement j avais des amis de toutes origines mais pour ma fille qui a elle a souffert du racisme.😦
        Je vis a Londres auj. tout n est pas rose mais le racisme ici est fortement reprimande. Du coup les gens que tu rencontres savent se tenir… Les noirs sont représentés dans les medias, dans les emissions pour enfants et jugés sur leurs compétences idem pour les musulmans…
        Les differences culturelles et religieuses sont enseignees, le racisme explique aux enfants …
        Je me sens ici chez moi ce qui est fort etrange.
        Ca c est pour expliquer comment j en suis arrivee a mon raisonnement.
        En France il y a un probleme important : le racisme. Un je ne sais quoi etrange qui fait que finalement tu n as pas l’impression d être acceptee mais jugee (l ignorance en est la principale cause)
        C est desagreable et surtout cela fait que les communautes s’ enferment et se retranchent.
        Ce que j aimerai c est que l on s occupe reellement de Une comme celle ci.
        Je ne vais pas remercier le journal d en faire sa Une parce que c est un film qui parle de l’ esclavage il etait temps quand meme ! Mais je peux vous dire que si on pense que cela peut heurter des sensibilites il aurait fallu y reflechir a deux fois avant de faire ce jeu de mots maladroit.
        Dans le contexte actuel, j avoue que ça m a « fait chier ».
        Il ne s agit pas d un humoriste, ni des énormités balancées à un ministre.
        C est un journal gratuit! Je n aurais pas eu envie d être emmerdée dans mon quotidien.
        Au bout d un moment c est lourd.
        Ma sœur ne se sent toujours pas bien en France au bout de 10 ans et je sais qu elle n est pas la seule.
        Et ce genre de Une ça crée un malaise il faut oser le dire…
        Malaise qui se rajoute à une liste un peu longue.
        Ma mère d origine haïtienne est hors d elle.
        Bref le deux poids deux mesures est lassant.
        Désolée si j ai été dure précédemment mais j ai plein d’amis aux Antilles, en Guyane qui pensent comme moi et qui finalement sont bien contents d être la ou ils sont.
        J espere avoir été plus claire.
        Je me suis emportee car la phrase  » noire et fiere de l être  » il faut la depasser. Le temps n est plus a se faire accepter (la negritude fut une etape importante mais il faut avancer) mais a exiger le respect qui nous est dû et ce pour le bien de tous.
        J arrete la mon roman.

    • tu connais ton histoire fait de la généalogie et tu verras que tes ancêtres n’avait pas de nom mais des numéro. donc cela ne te choque pas

  3. Oh mais quelle race a éteindre : les bien pensants. Tjs choqués, tjs extrémiste dans leur sensiblerie. Tu en as pris des coups de fouet toi? Mais quels pénibles

    • Donc tu d’accord quand une députe UMP disais  » il veule faire travailler comme un nègre  » voilà pourquoi l’homme noir ne se ferras jamais respecter non je précise l’homme noir francophone car les afro-américain eux il aurait réagis nous on veut tellement passer pour des gens sympathique qu’on va rire montrer tous nos dents et continuer notre chemin ou comme rama yade pour avoir un bon poste ou bien se faire voir. Toi tu trouves que ce n’est pas grave bon pense tu que si cela vais été un jeu de mot avec la shoah adolf valls aurais demandé attaquer avec le journal. Continue a trouver normal les jeux de mot pour bien te faire voir et ne sois pas surprit si un jour un mec te dit sale negre dans la rue peux être même tu trouverais sa normal.

  4. Je suis complètement d’accord avec vous. Sans comparaison aux questions de Shoah ou autres, il est question d’une atrocité de l’Histoire dont on parle déjà bien peu dans le système scolaire. Pour moi, ce genre de plaisanterie de mauvais goût ne nous permet pas d’accomplir notre devoir de mémoire envers cet épisode douloureux, puisqu’elle lui enlève une grande part de gravité. Ce n’est pas une sensiblerie, c’est une dénonciation tout à fait légitime, et je trouve même déplorable qu’elle soit isolée.

  5. Ne pas reconnaître la vérité est offensant, dénigrer quelque personne ou race que ce soit est offensant, Mais même si tu m’avouais que tu es noir et que tu prends cette remarque mal, alors je te répondrai que tu es dans ton tort. Si tu te plains d’un strabique qui te regarde de travers tu es en tort. Si tu prends pour offensant ce qui est justifié (eh oui la violence fait mal) alors tu es en tort. Pour te montrer l’immensité de la connerie que tu avances sans JAMAIS justifier son fondement, ici que les faits que tu croises fassent remonter une quelconque idée d’irrespect, je dois faire une petite analogie : dire que le jeu de mot qui associe à la violence du film une image violente, qui reprend même l’idée de torture déjà illustrée par le film, dire donc que ce jeu de mot est irrespectueux et choquant, c’est exactement équivalent à dire qu’il est irrespectueux de montrer des noirs maltraités dans ce film. OH oui ! Comme c’est CHOQUANT de voir des noirs maltraités !! Cela incite à la haine, OH LA LA ! Hé bien non, illustrer cela, c’est justement rendre hommage à ces gens qui ont souffert ; associer l’idée du fouet et l’image de l’esclave ce n’est pas une HooOOoOoOoonte, c’est au contraire quelque chose qui alerte sur un passé pas toujours bien respecté, et dont les leçons sont rarement retenues. Essaie de voir ce qui est pertinent d’abord. Peace.

  6. desolé d’en contredire certains mais je ne vois rien d’insultant. certes je ne suis pas noir, certes je n’ai pas d’aieul qui a été esclave mais au moins ils mettent en avant un film qui traite de l’esclavagisme. un film poignant selon sa bande annonce. la difference entre 20minutes et dieudonné? ben dieudonné aime jouer a la provoc, il insulte, joue au racisme aussi et c’est dangereux. meme si je n’ai pas ete pour le fait de bloquer ses spectacles il faut lui rappeler qu’un comique a une limite, on ne peut rire de tout.

      • euh moi non plus la je comprend pas… j’ai lu le journal et une insulte au noir ne m’a même pas traversé l’esprit. et c’est pas en comparant desuite l’exclavage et la shoa que tu vas etre plus credible. ce n’est pasc un concours du peuple qui a le plus souffert. pour le racisme desolé mais ds certaines iles les nlancs sont tres mal venu et en france oui il y a du racisme mais de tout les côtés, l’arabe envers le noir, le noir envers le blanc etc etc

    • et pourquoi pas rire de chaud ananas, tant qu’on n’y est, puisque tout est permis..sa ki pa bon pou zoi pa bon pou kanna, (ce qui n’est pas bon pour l’oie, n’est pas bon pour le canard) à bon entendu.. c’est tout comme elle a retrouvé la banane, ha racisme quand tu nous tiens!!

    • Si c’est un film poignant pourquoi ne pas dire simplement un film : choquant, Lhomme noir vient de loin etc… ce que j’aime bien avec les blanc il ne trouve rien de choquant dès qu’on dit un truc pour eux on voie le mal partout que penses-tu de cette expression que a sorti une élu de l’ump : il veule me faire travaille comme un negre mais personne ne lui a rien dit-elle c’est justifier en disant c’est une expression il n’y rien de mal. Vas voir le film et tu comprendras pk ce titre m’énerve .tu parles de Dieudonné as-tu veut ces spectacle car si tu as écoute les media qui disais que pendant 1h30 il attaque les juifs c’est faux, il attaque tout le monde noir, arabe, chinois, juifs etc…

    • Si la france est le pays de la liberté d’expression, Dieudonné n’a pas à être censuré pour ses spectables lorsqu’il fait des blagues de mauvais gout sur la Shoah. Seulement, c’est une minorité de personne qui décide de ce qui est peut être exprimer ou non. Donc, bien que je n’ai pas d’origine africaine, le titre est insultant.
      Cependant, meme si je suis pas d’accord, je respecte votre opinion.

  7. Yo paka moli ! Le titre est dégeulasse ! ! ! Bob ton commentaire n’ a aucun sens ! Si c’ est sur les juifs alors là, cela ne passe pas ! A un moment donné, il faut être extrémiste…
    Vaniye971 ferme la !

  8. C’est dommage de sacraliser certains sujets. On ne peut plus parler de l’esclavage ou du colonialisme sans qu’on vous jette un regard en coin.

    Cette une est à interpréter. On peut aussi l’interpréter dans le sens où c’est un film « coup de poing » (j’espère ne pas manquer de respect envers quelconque communauté) : le film choque et réveille les consciences déjà trop endormies.

    Et finalement, y’a ces mecs : les redresseurs de torts. Prêts à se venger du dernier affront infligé par leur patron ou leur conseiller Pôle Emploi, et cherchent tous les sujets sur lesquels ils pourraient exprimer leur frustration accumulée.

    Sujet choisi : la une du 20 minutes, j’ai décidé qu’elle me choquait juste parce qu’elle fait référence aux coups de fouets infligés aux esclaves.

    Je suis pas sûr de leur honnêteté intellectuelle sur certains sujets, mais au moins, je doute qu’ils veuillent vraiment se moquer du film ou du sujet, surtout avec le dernier non-évènement de l’affaire Dieudonné (humoriste que je n’aime pas personnellement) que la classe politique a utilisé pour détourner l’attention sur les grands sujets (Faut dire que ça a bien marché, pas autant qu’avec le mariage homosexuel qu’on a mis un an et plus à faire passer, juste pour les mêmes finalités).

    Bref, donc moi pas content de cette une, je vais me défouler sur la direction de 20 minutes, essayer de faire monter la polémique en créant articles, pétitions, groupes facebook, des gens rejoindrons ma cause, et ensemble nous serons les héros que nous ne pouvons être face à notre patron/conseille pôle emploi/adversaire politique (ou autres personnes que l’on ne peut remettre en question par peur ou manque de jugeotte.)
    Ecrasé par ma vie, je cherche à me joindre à tout type de combat pour écraser quiconque n’est pas de mon avis ou aura eu le malheur de parler d’un sujet sensible alors que je suis de très mauvais poil.

    J’ai donc la malhonnêteté intellectuelle de comparer cette une à une mauvaise blague tout droit issue d’un militant du FN sans même chercher si elle veut dire autre chose et ne cherche pas à attirer l’attention sur le caractère horrible des actes perpétrés pendant la traite des noirs.

    Je passe donc, aux yeux de beaucoup, pour une sorte de héros qui se dresse contre le mal. Mais je passe aussi, pour d’autres ayant une sagesse plus développée que celle d’un mouton juste capable de suivre un troupeau même s’il fonce vers une falaise, je passe pour quelqu’un d’ignorant et manquant de réflexion, ainsi que de pertinence.

    Mais, vous l’aurez compris, au moins j’ai trouvé une manière d’exister.

    J’ai essayé de faire avec des propos simple pour être compris par le plus grand nombre.

    Bref, j’ai quand même écrit tout ça. J’espère que personne n’y laissera son neurone.

  9. Mon cher Bob, nous n’avons pas reçu de coups de fouet certes. Mais cela fait parti du patrimoine, de l’histoire de la diaspora africaine. Et il est assez délicat de plaisanter la dessus surtout dans un pays au passé colonialiste où les propos racistes sont souvent tenus et tolérés par des personnalités et figures publiques et politiques. Il ne s’agit d’une petite blague raciste des collègues métropolitains du bureau ponctué à la fin par un dédramatisant  » j’rigoooooole » qu’un seul afro doit gérer mais bien un jeu de mot inapproprié dans un journal lu par des milliers de français sur un film tout a fait sérieux pas prit au sérieux du tout. Comme une invitation à s’essuyer les pieds sur notre sensibilité. Désolé d’être pénible mais je me sens tout simplement concerné.

  10. Je ne suis pas noire, donc peut-être mal placée pour en parler mais cette une ne me choque pas car il ne sous-entend pas de racisme. Un jeu de mots n’est pas obligatoirement drôle et là, il fait référence au fouet qui symbolise la violence de l’esclavage (et qui est très présent dans le film) et à l’expression « film coup de poing ». Dans le film, on vit tout du point de vue du personnage principal qui est esclave et le film veut nous faire ressentir l’atrocité de l’esclavage, d’où « le film coup de fouet ».
    Je peux comprendre que ça puisse choquer si mal interprété mais je ne pense pas que la journaliste voulait mal faire, au contraire, puisqu’elle invite à voir ce film qui relate cette période horrible.
    Mais je trouve ça inquiétant que tout le monde voit le mal partout et que même des gens réclament la censure. Ça n’est pas comparable à la une sur Taubira.

  11. D’origine afro descendant je ne suis ni choqué ni indigné par le titre de cette une de vingt minutes. « Le coup de fouet » pourrait réveiller ceux qui se laisse endormir pensant que c’est dans la nature des choses que d’accepter la place que l’on nous fait par ces temps difficiles.
    Oui bientôt près de 200 ans après l’abolition de l’esclavage en France qui pourrait croire que dans le pays des droits de l’homme des personnes pourraient être encore meurtries par des mots rappelant la condition de vie des centaines de milliers de déportés africains comme marchandises et main d’oeuvre serviable et déshumanisé…
    Je ne tomberais pas dans la controverse non plus de la victimisation ni dans le surenchérissement du peuple qui à le plus souffert … L’humour, la positivisme, l’envie que mes enfants puissent être fiers de leurs origines avec la connaissance du parcours de souffrance de nos ancêtres qu’ils aient envie d’être aussi fort que tout ceux qui ont fait et qui font avancer les choses …
    Le racisme vient de parents qui sont l’ignorance et la bêtise et tant qu’on les entretiendra ils feront des petits et se porteront bien …
    Le combat continue alors nos armes seront l’esprit, la connaissance, l’humour et notre Fierté.

  12. Bon je ne sais pas trop quoi en penser… Jeu de mot à la mords-moi l’noeud, pas de quoi en faire un foin, en même temps c’est vrai que s’il s’agissait d’un film sur la shoah et que 20minutes avait titré « un film qui déporte » ( déporte – dépote…. humour), il n’y aurait même pas de débat.
    Mais le problème n’est pas à prendre à l’envers, l’hypersensibilité n’est pas un bon exemple, je pense qu’il faut se montrer sage et ne pas rentrer dans une polémique inutile autour d’un titre dont le seul vrai tort est d’être naze.
    Doit on reproduire un schéma ridicule, qui nous amènerait à refuser l’humour là où il est apaisant ?

  13. Moi je pense que ce n’est pas autant le fait que l’on est utilisé le terme « coup de fouet » qui doit faire révolter mais plutôt le fait que pour des faits similaires la République le gouvernement et la moitié des français eu été scandalisé il y a à peine quelques semaines pour le geste d’un homme qui soit disant portait atteinte a la communauté juive et qui s’est vu faire annuler ses spectacle! Le problème n’est pas que le journaliste est utilisé ces mots mais qu’aujourd’hui au 21eme siècle l’esclavagisme sévit encore car quand une communauté mérite un respect par rapport a son vécu les autres communauté mérites ce même respect!!! « Les noirs » ont tous soutenus Dieudonné car ils estimaient que l’on pouvait relativiser sont humour et ne pas faire des juifs des pauvres victimes d’hier en sachant que se sont les riches dirigeants d’aujourd’hui du coup la une du 20 minute ne devrait pas non plus les choquer!!! J’en viens a ce que je disait plus haut ce n’est pas les mots qui choquent mais l’injustice du pays face a 2 communauté qui ont soufferts autant l’une que l’autre et de voir que les souffrances de l’une prévalent sur l’autre!!!

  14. Moi je trouve que c’est plutôt à Valls qu’il faut écrire …. et lui mettre le nez dans sa merde !!!!!

    il attaque (fort) si on se fout des Juifs, mais là RIEN !!!!!!!!!!!!! …. ça apporte donc bien de l’eau au moulin de Dieudonné lorsqu’il démontre qu’au dessus des Juifs, il n’y a QUE le soleil !!!!!!!!!

    il est SURTOUT là, le « 2 poids, 2 mesures » ………

  15. Le titre colle avec le contenu, arrêtons de se prendre la tête pour ça et lisons l’article au lieu de faire polémique bêtement

  16. Le problème est là. Il faut faire attention a ne pas froisser telle ou telle partie de la population… prendre des pincettes pour tout… ça en devient usant!

  17. Ping : OUPS – La « une » de « 20 minutes » qui passe mal | Big Browser

  18. Mes chers compatriotes …
    Arrêtez un peu de vous braquer pour tout et n’importe quoi ! Laissez un peu d’air à la presse et arrêtez d’influencer les autres avec des convictions qui ne sont même pas les vôtres. Bien sur que le titre est choquant, mais il ne faut pas voir le diable à chaque coin de rue ! Le but était simplement d’interpeller le lecteur, rentrer dans la pugnacité du film en jouant sur la sensibilité… Il ne faut pas voir ceci comme une provocation, mais plutôt comme un titre poignant à prendre bien évidemment au second degré ! A comprendre comme un film ravageur et piquant par son ambition, et l’impact qu’il aura dans les mœurs (au passage si vous pouviez éviter de me traiter de blasphémateur de la mémoire noire, ces mots ne sont pas à prendre au sens que vous l’imaginez…).
    Deuxièmement, si vous pouviez arrêter avec ces comparaisons « omni-pesantes  » sur Dieudo (dont vous ne connaissez rien à son idéologie). Il n’y a rien de comparable à la danse shoahanas totalement explicite.

    Sachez prendre du recul

    • Shoah ananas il y a shoa et ananas pourquoi ne retiens tu que shoa? Tu me tiens par la shoa je te tiens par l’ananas. A quoi selon toi fais référence l’ananas? On le sait… Seul les personnes se moquant de la cause noire ne voit pas l’ananas

      • Tu racontes n’importe quoi. La Shoa est un événement clairement identifié. Va sur un moteur de recherche, tapes « shoa », tu auras toujours la référence à la même chose, la tentative d’extermination des juifs. Tapes « ananas », et tu trouveras probablement à 99,9% des liens vers des articles ou sites sur le fruit.
        Tes convictions sont certainement en soi tout à fait louables, mais elles déforment ta vision du réel. Tu pourrais d’ailleurs avoir au moins le respect de la parole des noirs qui, ici, ont émis des opinions différentes de tes convictions, ce serait tout de même la moindre des choses.

      • Prends tu Dieudo pour un ane? Croit tu sincerelent que l’ananas est la de maniere fruité? Que cultivaient les colons? Dans qu’elle champs était les esclaves (voir y sont encore toujours pour certains). Si ce n’est les champs d’ananas de cacao de cotons et de toute les denrées exotiques qui se trouvent dans ton marché

      • Non non, mais en fait, je vais te dire la vérité: je ne comprends pas où tu veux en venir!

      • J’ai l’impression que pour toi te respecter c’est accepter tout ce que tu dis sans esprit critique et sans te montrer quand tu es dans la contradiction…

      • Et pourtant je debat avec toi pendant mon apero timr … Pourrai je te retourner le compliment
        On est d’accord qu’on est pas d’accord et on prend le temps de se l’expliquer…
        Connait tu la chanson de base d’annie cordy? Qu’a t elle dans la main dans son clip? D’ailleurs cette chanson de base a pour moi un coté y a bon banania…

      • Ben je ne sais pas, moi je n’ai pas estimé que d’autres ne m’avaient pas respecté, j’ai même dit « Le respect n’a pas besoin d’être dit, le fait de se parler et de se répondre, même si c’est parfois une colère ou invective toute relative, en est une preuve bien plus grande que toute parole », ce qui te concernait implicitement…
        Je suis tout à fait d’accord sur la chanson d’Annie Cordy, mais je ne comprends pas les conclusions que tu tires à propos de la version Dieudonné!

  19. Mes chers compatriotes …
    Arrêtez un peu de vous braquer pour tout et n’importe quoi ! Laissez un peu d’air à la presse et arrêtez d’influencer les autres avec des convictions qui ne sont même pas les vôtres. Bien sur que le titre est choquant, mais il ne faut pas voir le diable à chaque coin de rue ! Le but était simplement d’interpeller le lecteur, rentrer dans la pugnacité du film en jouant sur la sensibilité… Il ne faut pas voir ceci comme une provocation, mais plutôt comme un titre poignant à prendre bien évidemment au second degré ! A comprendre comme un film ravageur et piquant par son ambition, et l’impact qu’il aura dans les mœurs (au passage si vous pouviez éviter de me traiter de blasphémateur de la mémoire noire, ces mots ne sont pas à prendre au sens que vous l’imaginez…).
    Deuxièmement, si vous pouviez arrêter avec ces comparaisons « omni-pesantes  » sur Dieudo (dont vous ne connaissez rien à l’idéologie). Il n’y a rien de comparable dans ce titre à la danse shoahanas qui elle, est totalement explicite.

    Sachez prendre du recul

  20. Bon, c’est que le jeu de mot fait est un peut délicat d’utiliser, mais je pense que, si on pense au film et tout les scènes de violence que les blancs pratiquent contre les esclaves, on peut pense que le film est un « coup de fouet » contre les blancs, qui peuvent tout ce qui leurs antepassés ont pratiqué.

  21. Ce titre fait autant de tapage que la « quenelle » de dieudo… Au lieu de s’interesser au fond les gens s’offusquent de la forme et font polémique au lieu de parler de vrais sujets…misère…misère…

  22. C’est comme si on disait d’un film sur la Shoah, je cite : « Un film a plein gaz ». Bien évidemment c’est abjecte mais la, bizarrement tout le monde se seraient indigner. La question a se poser est pourquoi cette injustice ? La réponse se trouve au Crif.

    • Qualifier un film sur la Shoa de « plein gaz » serait en effet vouloir faire preuve d’humour, noir bien sûr. Dans le cas de la une de 20 Minutes il n’y a aucune tentative d’humour mais l’utilisation d’une expression française certes pas très courante mais utilisée pour signifier une œuvre qui crée un choc dans les esprits et les consciences. Ne mélangez pas tout, lisez un peu plus, et vous verrez, non seulement vous ne serez pas choqué à mauvais escient mais peut-être aussi que votre délire paranoïaque limite antisémite trouvera sa résolution…

      • Film coup de fout n’est pas une expression française ne vous en déplaise…. Citez moi un ouvrage avec cette expression svp. Insinuez vous que nous sommes incultes? Voulez vous nous dictez votre pensée? A t on le droit d’être énerve sans etre taxer de tel ou tel chose? Et surtout pour qui vous prenez vous? Lisez ca plutot
        https://www.change.org/fr/pétitions/magazine-20-minutes-du-respect-pour-les-11-millions-d-esclaves-victimes-de-la-traite-transatlantique#share

      • Je ne vais pas faire le boulot à votre place. Comme j’ai dit, il s’agit d’une expression certes rare, mais existante, et le français n’est pas que l’écrit, ne vous ne déplaise. Je ne sous-entend pas que vous êtes inculte mais insuffisamment lettrés.
        Il est drôle que vous m’accusiez de vouloir vous dicter ma pensée quand vous voulez la corseter à travers une pétition, qui plus à mauvais escient… En ce qui me concerne je ne fais qu’utiliser mon droit à la parole et à l’expression, mais malheureusement cela semble pour vous inimaginable. Or, comme vous pouvez le constater, vous avez pu me répondre me semble-t-il? Rien que cette partie suffit à voir dans quel état d’esprit et surtout d’incompréhension des rapports humains « normaux » vous êtes.
        Pour qui me prends-je? Mais pour qui vous prenez-vous? Voilà le niveau auquel vous nous ramenez…
        Avez-vous seulement lu l’article en question? Il encense le film!
        Bref, vraiment, much ado about nothing…

      • Je vais pas faire le boulot a votre place??’ Tout es dit il y vous et nous (illétrés qui plus est) prenez tout vos droits et laissez »nous » nous battre pour nos convictions… Merci
        Avec tout mon respect bon week end

      • Oui, tout est dit quand on s’attache à une seule phrase en laissant allègrement passer tout ce qui pourrait remettre en cause ses convictions, aussi mal placées soient-elle. Et soit dit en passant, j’ai reconnu ci-dessous ma méprise sur l’expression. je me demande si vous êtes capable de reconnaître publiquement quand vous vous trompez?
        Non, je ne vous laisserai pas vous battre sans réagir, parce que j’estime que votre révolte est stérile, mal placée et dangereuse pour la démocratie. Vous êtes de ceux qui sont choqués qu’on censure Dieudonné non parce qu’on le censure en soi, mais parce que vous trouvez injuste que d’autres ne le soient pas de même façon. Vous n’êtes pas de ceux qui œuvrent pour la liberté de parole, mais pour une censure égale pour tous.
        Tout à coup, vous avez décidé sur un coup de tête et sans vous préoccuper des intentions, qu’un journal avait fait une une choquante et abjecte. Encore une fois si vous aviez lu l’article peut-être auriez-vous compris que l’intention était louable. Mais maintenant on s’en fout hein? Ce qui compte c’est le mouvement n’est-ce pas? No pasarán, quel qu’en soit le coût, n’est-ce pas? On ne va quand même pas se mettre à réfléchir et remettre en question ce qu’on a cru, faire amende honorable, reconnaître publiquement qu’on s’est trompé… non, trop dur pour son ego tout ça.
        L’indignation vertueuse est une drogue, selon David Brin. Je crains qu’il ait raison.

      • Je me suis trompé sur quoi ? Les intentions du journaliste? Comment pourrai je les cinnaitre? Suis je sur que celui qui a ecris l’article est aussi celui auteur de la une? N’ai je aucun droit? Mis a part le lol des unes trouvez les objectivement tolérables?
        Biensur que ce que Dieudo fait est cynique mais moi je le vois plutot comme un sacrifice de sa part vous voyez il tape ou ca fait mal et nous pousse nous aussi a demander plus de respect voir même de l’égalité…
        Je peux concevoir que vous ne compreniez pas notre combat mais s’il vous plait epargnez nous les jugements de type sterile ou autres…
        Avec tout mon respect

      • Les intentions du journaliste, on s’en fout: un journal c’est une rédaction pas un journaliste. Il y a des lignes éditoriales, il y a un rédacteur en chef, et si vous lisez Libération, Le Figaro ou Le Monde, vous le savez. Il n’en est pas différemment de 20 Minutes: l’intention est celle du journal, et la cohérence est dans le journal. Avant de vous sentir choquée, commencez donc par lire le tout et voir où est la cohérence. Après, être choquée est votre droit.
        Ce que je ne comprends pas dans votre réaction c’est « n’ai-je aucun droit », quand je ne cesse de dire que je tiens plus que tout au droit à la parole libre: pouvoir exprimer, comme vous le faites ici, c’est le droit essentiel. Dire qu’on trouve que qq chose est ignoble, bien sûr.
        Comme je l’ai dit, ce que je pense des unes sur ce site Facebook, on s’en fout. De la même manière, ce que vous pensez de Dieudonné, je m’en fous complètement. L’important est de savoir si vous estimez qu’on a raison de le censurer, auquel cas je « comprends » (mieux en tout cas) votre appel à la censure ou la diminution du droit à la parole dans le cadre de cette une. Dans le cas contraire – si vous estimez que la censure dont il est victime est inacceptable – vous êtes en contradiction avec vos propres convictions avec votre appel à signer cette pétition.
        Vous avez tout les droits que le Droit vous donne. Mais avoir des droits ne veut pas dire qu’on est obligé de les utiliser… et surtout sans une pleine réflexion.
        Le respect n’a pas besoin d’être dit, le fait de se parler et de se répondre, même si c’est parfois une colère ou invective toute relative, en est une preuve bien plus grande que toute parole.

      • Qu’importe votre couleur, mais quand vous dite je ne battrai pas pour vous et que vous insinué ( ne nous connaissant même pas) que nous ne sommes pas lettrés tout c a une legere odeur … C’est juste qu’il ya déjà plus de 700 signatures en moins de deux jours donc vous pensez q´on est 700 psychopathes tueurs de démocraties?
        Bref desolée encore mais comme vous on fait ce qu’on veut non…
        Vous ne m’avez toujours pas répondu par rapport aux une sont elles tolerables?

      • Si, je vous ai répondu: « Comme je l’ai dit, ce que je pense des unes sur ce site Facebook, on s’en fout ».
        La légère odeur c’est tout simplement celle d’un énervement passager qui m’a fait réagir vertement. Moi je suis revenu sur mes paroles, au moins… mais si vous avez envie de penser que c’est par racisme que j’ai dit ça, je trouve justement que ça aussi a une odeur… comme si dans votre esprit on ne pouvait penser que des noirs qu’ils pouvaient être illettrés… pas joli joli ça…
        700 signatures, vous savez… il y a eu 16 000 personnes dans les rues il y a quelques jours contre l’avortement, et oui ces 16 000 personnes sont des tueurs de démocratie en herbe ; je ne vous mets pas dans le même bateau, ils sont infiniment plus dangereux c’est évident. Mais c’est la même volonté de se croire porteurs d’une Vérité, quels que soient les faits qui contredisent l’opinion. Heureusement qu’il y a par ailleurs 66 millions de personnes qui ne réagissent ni comme vous ni comme eux. Ne vous inquiétez pas, ça ne veut pas dire que je vous prends pour des psychopathes, simplement pour des gens qui se fourvoient, et qui s’amusent à signer une pétition dans le vent (je pense la même chose de pratiquement toutes les pétitions, en tout cas en France, aux US c’est différent).
        Maintenant, comme je l’ai dit et répété, vous avez tous les droits que vous donne le Droit, et jamais je n’ai même insinué désirer que vous ne les ayez pas…
        En revanche, je n’ai pas compris « quand vous dite je ne battrai pas pour vous « ??? La seule chose pour laquelle je me battrais c’est la liberté d’expression et de parole.

      • « Je vais pas faire le boulot a votre place » laissez nous le faire alors le boulot merci
        Les unes sont elles tolérables oui ou non? (Que vous vous en fichiez ne me reponds pas) pourrait on selon vous publiez une une de ce genre accompagner d’un article elogieux
        Ces 16000 personnes pense et font ce qu’elles veulent bienvenu en France…

      • Je ne sais pas pourquoi vous vous évertuez à vouloir me faire passer pour ce que je ne suis pas… comme vous dites, ces personnes font et pensent ce qu’elles veulent, dans le cadre strict de la loi bien sûr… et je n’ai à aucun moment dit ou insinué le contraire.
        Pour ces unes dont vous tenez absolument à savoir ce que j’en pense (tolérable est une opinion, l’objectivité n’a rien à voir dans cette affaire), je dirais qu’il y a une différence majeure: l’iINTENTION DE MOQUER est manifeste, alors que c’est exactement L’INVERSE (j’écris en capitales, peut-être que ça rentrera) pour le cas qui nous préoccupe ici. Il est impossible qu’un article *élogieux* sur Shoah de Jacques Lanzman par exemple, ou La Vie est belle de Benigni, se voient accompagner d’une une comme celles-là.
        Dans le cas d’un article à charge, comme cela pourrait être le cas dans le Canard Enchaîné, cela pourrait être choquant. Mais choquant n’est pas intolérable. Choquant est choquant. ENCORE UNE FOIS, je me garde bien de considérer que ce qui me choque est intolérable. MAIS ENCORE UNE FOIS, j’estime indispensable le droit de réponse à ce que je considère comme choquant.

      • C’est exactement comme titrer « la vie est belle de Roberto Benigni : alors ça gaze ? »

        Qu’on ne fasse ni l’un ni l’autre ok.
        Qu’on fasse les deux ok.
        Mais qu’on fasse que l’un ou que l’autre, non, c’est pas possible, il faut être cohérent.
        Sinon on créé clairement de l’instabilité sociale et du ressentiment en laissant penser qu’il n’y a pas de justice.

  23. Mouai.. Les gens s’enflamment comme ci c’etait un débat sur le rascisme. On est tous d’accord avec le fait que le rascisme c’est mal.. Moi meme je suis martiniquaise, donc j’ai aussi des anecdotes. Mais la une du 20 minutes n’est pas rasciste la. Injurieuse? C’est un autre débat. Les gens y voient un trait d’humour. Personnellement je ne l’interprete meme pas comme de l’humour (apres, chacun son interpretation), je pense plutot qu’ils voulaient exprimer que le film dénonce fortement, comme un retour de baton. Apres, c’est sur qu’on ne peut pas comparer les coups de fouets effectivement recu par nos ancetres et l’effet du film. Mais bof, chacun sa sensibilité.. Certain s’indignent pour tout, d’autres pour rien.. Moi, ca depend. Ici, je ne vois rien d’insultant. Peut etre maladroit puisqu’a priori ca choque des gens. Ca n’empeche pas de se respecter dans le debat.. Bonne soiree

  24. Comme d’autres ici, je ne comprends pas comment on peut imaginer un seul instant que cette une était un « jeu de mots », et encore moins que l’expression utilisée ait pu l’être dans un but humoristique. Ça sent la paranoïa…
    Rire? Cette expression, connue dans la langue française même si elle n’est pas courante, n’a JAMAIS été utilisée dans ce but: un « livre coup de fouet », un « film coup de fouet », ces expressions ont TOUJOURS été utilisées pour souligner des œuvres qui frappaient l’esprit et les consciences, plutôt dans la douleur!
    Franchement, je vais être clair: il ne faut pas être bien malin pour faire ici le moindre rapprochement avec « l’affaire Dieudonné », car une fois de plus, pas la moindre trace d’humour n’est rattachée à l’expression utilisée. À moins de vouloir sciemment manipuler, qui sait, même son propre esprit?

      • Ce que je ne peux pas comprendre c’est qu’on puisse s’imaginer un seul instant qu’il ait pu être dans l’intention du journal de faire un « jeu de mots », qui sous-entend l’intention de faire rire ou de se moquer!
        Quant au choc, mon dieu, la civilisation c’est quand on est capable de « vivre avec/malgré » les chocs qu’on peut ressentir à l’expression de la pensée des autres, et ne pas monter au créneau pour exiger censure à la moindre occasion. Et pour info, je suis gay alors vraiment, j’ai eu des occasions… mais je refuse de m’abaisser à ce jeu de l’indignation vertueuse.
        J’ai lu la pétition, certes c’est bien écrit mais je ne la signerais pas parce qu’elle est pour moi fondée sur un problème de compréhension et que si déjà je trouve insupportable de vouloir corseter la pensée pour de bonnes raisons c’est encore pire quand c’est fondé sur une incompréhension de base.
        Ceci dit je reconnais que j’ai confondu avec « coup de poing », mais cela ne change rien à l’affaire: l’intention du journal était tout sauf de nuire ou se moquer. Il suffisait de l’ire l’article pour le comprendre.

      • Je ne sais pas, tu n’as pas dû bien lire ce que j’ai écrit déjà au moins deux fois sur « l’intention de faire rire ou de se moquer »? Tu as sûrement vu qu’il y avait au milieu de ces « unes » un smiley géant avec écrit « lol »? Ça veut dire que la personne qui a fait ces unes considère celle dont on parle comme ayant cette volonté, ce que je trouve absolument délirant, en soi et au vu de l’article dans le journal.
        Je l’ai déjà dit au moins 2 fois ci-dessus, c’est la troisième ici, je peux le répéter encore une fois… si nécessaire?

    • Connaissez vous le journaliste personnellement? Connaissez vous ces intentions? (C’est fou ça si même les noirs se rebellent ou va t on)? Au de la du lol qui pour moi est un lol jaune voir rire jaune que pensez vous de ces unes? Sont elles tolerables?
      Cordialement

      • Je vous ai répondu plus haut sur le journaliste.
        Mais vous me faites un peu rire tout de même, et vous illustrez même la façon dont vous lisez les intentions, sans savoir, sans vérifier, sans poser la question: mais qui vous dit que je ne suis pas noir moi aussi???

  25. Meme si je comprend qu’il puisse choquer, pour moi le titre certes maladroit veut dire réveiller les consciences. C’est une expression française. Je ne vois pas de racisme la dedans juste de la maladresse. De plus je suis allée lire l’article entier et ils encensent le film. Esperont que la polémique servira au film afin qu’il touche le plus grand nombre.

  26. Quand je lis ces commentaires pro ou anti, j’avoue que je me sens effaré de voir tous ces personnes qui sont toujours à Gorée en attente du départ, dans les cales d’un bateau négrier voguant vers les Amériques, dans les champs de coton ou de cannes, en attente de l’abolition de l’esclavage. Ne savent-elles pas que nous sommes au XXIe siècle, en l’an de grâce 2014 très exactement ? Ne savent-elles pas que seuls leur présent et leur avenir devraient les préoccuper. Je vois beaucoup parler des Juifs mais ces derniers ne sont que 5% à s’occuper du passé et s’ils font autant de bruit, c’est que le reste, les 95% sont aux commandes de ce qui fait vraiment la puissance, le présent et l’avenir et qu’ainsi ils aident les 5% à être autant présent. Nous nous avons le pourcentage inverse, 5% dans le passé et 5% dans le présent et l’avenir.

  27. Ping : (Ma réponses à) La réponse de la Rédaction de 20 Minutes + les réactions de SOS Racisme et de François Durpraire. | LadyMPeee.com

  28. Ping : (Ma réponse à) La réponse de la Rédaction de 20 Minutes + les réactions de SOS Racisme et de François Durpraire. | LadyMPeee.com

  29. A tout ceux Noirs ou pas qui ne sont pas d’accord, passez votre chemin.
    Ceux qui ont envie qu’on cesse de les traiter de singe de feignant et qui en on marre de voir leur histoire bafouée, a vous de commenter. Même les amies blanches ont étés choquées car ce jeux de mots sème le trouble, il faut donc le condamner. Essayez de comprendre ça.

    • « Passez votre chemin »: tu permets qu’on fasse part de notre opinion quand on n’est pas d’accord avec toi? C’est ça ta vision de la démocratie et du dialogue? C’est sûr que tu vas gagner des soutiens…
      Tu dis « essayez de comprendre ça », alors qu’à aucun moment tu ne cherches à comprendre qu’il ne s’agit pas d’un jeu de mots, car il n’y a aucune intention de moquer ou de faire rire, mais bien de choquer mais au même titre que le film semble pouvoir choquer profondément. C’est pour ça que cette polémique est idiote et n’a pas sa place: quand on se bat à mauvais escient on perd toute crédibilité! Comme tu l’écris plus bas, qui a porté plainte quand la ministre de la Justice s’est fait traiter de guenon? Ça c’était un vrai combat, parce que ça c’était une vraie insulte, indéniable, une attaque ad hominem sur le caractère « racial » de la personne. Toi qui viens ici nous donner des leçons, tu as porté plainte?

      • Concernant Mme Taubira une association a voulu porter plainte mais elle n’a pas le droit de le faire si Mme Taubira refusait, ce qu’elle a fait.

    • Et de quel droit et les personnes qui ne sont pas d’accord ne pourraient pas donner leur avis ? C’est vrai que discuter entre personnes du même avis c’est beaucoup plus simple que d’ouvrir un débat ou juste partager ses idées avec les autres… ce n’est pas parce qu’on ne trouve « pas choquant » ce jeu de mots qu’on bafoue toute une histoire. Et quand bien même certains le feraient je crois qu’ils ont encore le droit de donner leur avis.

  30. L’argument : « il suffit de lire l’article pour savoir qu’ils ne voulaient pas se moquer  » ne tient pas pour la simple et bonne raison que le gros titre est indépendant de l’article, BCP de personnes peuvent ne pas avoir lu l’article et que cette une est jetée dans la main de n’importe qui, abruti ou intelligent.
    Celui ou celle qui a dit que les juifs ne sont pas ds le passé ne regarde pas la même télé que la mienne qui est inondée de complaintes juive a toute époque de l’année. Ils ont meme le luxe d’avoir un nom pour leur racisme.
    Qui en France parle de lesclavage a la tv ou ds les autres media ou meme a l’école (de la primaire jusqu’à la terminale on parle du supplice juif)?
    Dieudonné a été pourchassé par le gouvernement et la justice mais qui a poursuivi toutes les personnes qui ont traité de singe notre actuelle garde des sceaux? Personne pas même elle.
    Parce quelle a raisonné comme vous : » il ne faut pas voir le mal partout »
    C’est notre comportement qui donne une belle espérance de vie au racisme et au dénigrement normal des noirs et de leur histoire.
    Il ne faut plus rien laisser passer tout comme le font nos amis juifs.

  31. Ping : L’ ÉQUILIBRE. | Le Black Et La Plume

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s